L’accueil du mois de Ramadan

L'accueil du mois de Ramadan - Fawaid Al Badr

Basmalah - Fawâid Al Badr

 

Parmi les immenses bienfaits d’Allah sur Ses serviteurs, le fait qu’Il leur a assigné de nombreuses périodes d’adorations dans lesquelles se multiplient les actes d’obéissances et s’amenuisent les actes de désobéissances. Des périodes dans lesquelles sont pardonnés les péchés et les bonnes actions sont multipliées. Les miséricordes descendent en ces moments et les donations sont plus importantes. Parmi la plus vertueuse de ces saisons et la plus noble auprès d’Allah, le mois béni de Ramadan. Allah – Le Très-Haut — a dit :

{Le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. […]}

[Al-Baqarah – 185]

Quel noble mois et quelle immense saison !

Le mois des bénédictions et des bienfaits, le mois du jeûne et de la veillée en prière, le mois de la miséricorde, du pardon et de l’affranchissement de l’enfer, le mois de la générosité, des largesses, des dons, des donations, du convenable ainsi que de la bienfaisance.

Et Il ﷺ a dit:

« Celui qui prie durant Ramadan avec foi et en espérant la récompense, ses péchés précédents sont pardonnés. »

Parmi la plus grande perte et privation, le fait que la personne atteigne ce noble mois béni (le mois du pardon) et que ses péchés ne soient pas pardonnés et que ses fautes ne soient pas effacées. Ceci à cause de ses nombreux excès, son absence et son délaissement du repentir, de la soumission, de la crainte et de la demande de pardon en ces nobles et vertueux moments et jours de cheminement vers Allah par le repentir. Plutôt, ce mois arrive et se termine tandis que la personne perdure sur ses péchés et persévère sur ses fautes et égarements.

At-Tabardani rapporte dans son recueil d’après Jabir ibn Samoura – qu’Allah l’agrée – que le Prophète ﷺ a dit :

« Jibril est venu a moi et a dit : « Ô Mohamed ! Celui qui atteint un de ses parents puis meurt et entre en enfer, qu’Allah l’éloigne ! ; dit Amin. Je dis : Amin, il dit: « Ô Mohamed celui qui atteint le mois de Ramadan puis meurt et entre en enfer sans que ses péchés ne lui soient pardonnés, qu’Allah l’éloigne ! ; dit Amin. Je dis : Amin, il dit : Et celui auprès de qui tu as été cité puis n’a pas prié sur Toi et rentre en enfer, qu’Allah l’éloigne ! dit : Amin ! Je dis : Amin. »

Le mois du Ramadan est un invité apprécié et un visiteur honorable pour les musulmans. Il convient donc de parfaire son accueil avec ce qu’il mérite comme honneur et bienvenue. En effet, si un invité d’honneur se présentait à n’importe qui parmi les gens, alors cette personne serait heureuse de sa venue et aurait dépensée pour lui toutes choses précieuses. Le mois du Ramadan est le plus honorable des invités, le plus noble ainsi que le plus pur. Il faut donc se réjouir de sa venue et qu’Allah nous l’ai fait atteindre. Combien de proches, d’amis et de voisins ont passés avec nous le dernier mois du Ramadan puis la mort les a atteints et n’ont pas pu atteindre ce mois (de nouveau). Que l’on soit donc reconnaissant envers Allah pour ce qu’Il nous a accordé comme bienfaits en atteignant ce mois et en occupant ce temps béni par ce qui nous rapproche d’Allah comme obéissances bénéfiques, œuvres pieuses, repentir sincère et bienfaisances.

Allah – Le Très-Haut – dit :

{Dis : « [Ceci provient] de la grâce d’Allah et de Sa miséricorde; Voila de quoi ils devraient se réjouir. C’est bien mieux que tout ce qu’ils amassent. »}

Le jeûne du mois du Ramadan fait partie des édifices de l’Islam et compte parmi ses piliers les plus immenses. En ce mois est descendue la miséricorde d’Allah sur Ses serviteurs qui est le Coran. Il nous appartient donc de nous réjouir de ce mois, d’être reconnaissant envers Allah et de profiter de ce qu’Il a légiféré. Tel que combler son jour par le jeûne ainsi que la concurrence dans toutes les sortes de biens et sa nuit par la veillée en prière, la lecture du Coran, l’évocation et la bienfaisance.

Ô Allah accorde nous la réussite dans Ton obéissance, et Aide nous a T’évoquer, Te remercier et T’adorer de la meilleure manière. Facilite-nous la voie à la plus grande facilité, parfait sur nous Tes bienfaits en nous facilitant à donner les droits à cet honorable invité. Aide-nous à jeûner ce mois, à y veiller en prière et s’y comporter de la meilleure manière, ô Seigneur de l’univers !

Boutons de partage :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Partager sur email