Le sang illicite

Le Sang Illicite - Fawâ'id Al Badr

Basmalah - Fawâid Al Badr

 

 Le sang illicite

 

Jundub Ibn ‘AbdiLlah (t) rapporte : « La première chose qui se décomposera (et pourrira) chez l’homme sera son ventre. Par conséquent, quiconque a la possibilité de ne pouvoir manger que des choses bonnes et licites, alors qu’il le fasse ! Et quiconque peut en faire en sorte que rien ne s’interpose entre lui et le Paradis, ne serait-ce que la quantité de sang d’une paume qu’il aurait versé, alors qu’il le fasse ! » 

Source : Sahîh Al-Bukhârî (n°7152).

 

Annotation de Cheikh ‘Abd Ar-Razzâq Al Badr :

 

Voilà une immense recommandation afin d’inciter [chaque personne] à ne consommer que ce qui est licite et se retenir de verser le sang. Mais, cette recommandation ne peut être bénéfique et profitable que si elle rencontre un cœur véridique qui recherche le bien et qui se détache de la passion. Que dire alors de ceux qui leur ont recommandé l’inverse de cela ! Ils n’ont tiré aucun bénéfice de sa recommandation. Plutôt, ils ont fait totalement l’inverse : ils sont sortis contre les musulmans, ils ont dégainé leurs sabres, et ils ont tué les hommes et les enfants, et à cause d’eux une calamité s’est abattue et le malheur s’est accru ! 

C’est auprès d’Allah que nous cherchons assistance.

 

الدم الحرام

 

عن جندب بن عبد الله رضي الله عنه قال: «  إنَّ أول ما ينتنُ من الإنسان بطنُه فمن استطاع أن لا يأكل إلا طيبًا فليفعل، ومن استطاع أن لا يحالَ بينه وبين الجنة بملء كفِّهِ دم أَهْرَاقَهُ فليفعل.» من

رواه البخاري (رقم 7152

وصية عظيمة في الحضَّ على أكل الحلال والكفِّ عن الدماء، وهي إنما تنفع إذا صادفت قلبًا صادقًا متحريًا للخير متجردًا عن الهوى، ولذا لما كان من أوصاهم بخلاف ذلك لم ينتفعوا بوصيته، بل خرجوا وأعملوا السيف في المسلمين وقتلوا الرجال والأطفال وعظم البلاء بهم، والله المستعان

 

Boutons de partage :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Partager sur email